Un message à la mer… ( suite )

3 ème partie :


LUNA : C’est tellement beau et à la fois d’une tristesse.
CHASE  : Oui et tellement raison même si nous ne menons pas le même combat, la solution est la même.
LUNA : Oui mais pas facile à répandre. Et si on ouvrai la boîte.
Chase se jette sur la boîte, je le fixe et je lis que son visage la même expression lorsque nous avons ouvert le coffre, il a l’air surpris. Il me tend la boîte, je l’ouvre, elle est d’une beauté et d’une finesse. Elle est resplendissante, elle dégage de l’amour et du travail pour atteindre cette perfection. Un petit papier dépasse sur le côté de la boîte.
LUNA :  » J’ai mis 5 ans à la fabriqué, j’ai commencé le jour où je l’ai rencontré car j’ai su que c’est elle que j’allais épousé. J’ai consacré tout mon temps à créer cette bague pour elle, je voulais une bague unique pour elle. Une qui soit à la hauteur de notre amour. J’espère qu’elle vous servira et qu’elle propagera  l’amour à travers le monde  »
CHASE : Sa femme a eu beaucoup de chance des hommes comme cela il en existe peu.
LUNA : Oui, je pense que tu devrais la garder.
CHASE : C’est exate je l’offrirai à la femme de ma vie comme se cher monsieur Paul. Il ne me reste plus qu’à touver cette femme.
Nous éclatons de rire. Le soleil ai sur le point de se coucher et je n’ai rien avalé depuis midi. Mon ventre le fais savoir aussitôt.
LUNA : Et pour la photo, on fait comment ?
CHASE : Garde là, enfin si tu le souhaite !!
LUNA : Oui j’accepte, elle me rappellera que l’amour peut unir le monde et qu’ espérer n’est pas qu’une illusion.
Chase sourit
CHASE : Quelle jolie phrase dommage que Paul ne soit plus de se monde pour l’entendre. Que dis tu si je t’invite à manger ?
LUNA : Que mon ventre te dis merci d’avance !!
Nous rions ensemble, puis m’aide à me relever. Je me retrouve collée à lui, nos regarde se croisent et un sentiment de bien être s’installe en moi. Nous nous écartons doucement l’un de l’autre doucement sans se lâcher du regard. Puis nous marchons l’un à côté de l’autre jusqu’au resto le plus près. M’invite à s’assoir. Nous aprenons à  nous connaître, en réalité nous habitons à une vingtaine de kilomètres l’un de l’autre. Ce n’est pas dingue !! Nous avons seulement quelques mois de différences mais je  reste plus veille que lui !! A la fin du repas, je lui propose de se balader le long de la plage, les pieds dans l’eau. Le courant passe plutôt bien et nous sommes tous les deux venu en vacances pour se ressourcer. L’eau n’est pas très chaude mais cela fais du bien un peu de frais. Nous marchons tranquillement, tout en nous taquinant  jusqu’à ce que je lis dans ses yeux, que je devais me méfier. Mais c’était trop tard, j’était trempé, il venait de m’éclaboussé mais je n’avait pas dit mon dernier mots, je lui rend les éclaboussures. Quelques minutes plus tard, une fois trempé tout les deux, le vent c’est levé et le froid m’envahit. Nous nous dirigeons rapidement vers le voiture pour nous sécher.
LUNA : J’ai passé la meilleure journée et cela fais longtemps que ce n’était pas arrivé.
CHASE : C’est pareil pour moi. Je reste jusqu’à dimanche, et je suis libre la plupart du temps on se revois quand tu veux !!
LUNA : Je reste jusqu’à vendredi soir, je dois passer voir de la famille avant de rentrer chez moi.
CHASE : On  se vois demain, ici à 10h.
LUNA : Oui se sera avec plaisir.
Je lui sourit tout en déposant un baiser sur sa joue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s